HISTOIRE DE L'IMAGERIE EN BREF


Le développement de l'imagerie s'est réalisé autour de quatre grandes étapes :

 

  1. La gravure        
  2. La Typographie
  3. La lithographie
  4. La Chromolithographie

 

1.       LA GRAVURE

 

  Ce principe d'impression par un relief encré, ou gravure en relief (dont l’origine remontrait au 6ème siècle av. /J-Christ), est déjà très répandu dans toute l’Europe depuis  le moyen âge.  Il s'appliquait principalement à l’image religieuse qui se développa au 14ème siècle (C’est sous le règne de Clément VI que circulent les premières images de dévotion).

 La gravure d’images profanes ne fera son apparition réelle qu’au 15ème siècle (vers 1420). D'après certains historiens faisant référence à l’introduction des cartes à jouer à l’époque de Charles V, les graveurs d'images furent appelés  des Cartiers.

          Les livres, quand a eux, sont pour la plupart  manuscrit par des moines copistes, dans les scriptorium des  grandes Abbayes et cela depuis le règne de Charlemagne.  

       On comprend aisément la difficulté des graveurs sur bois dès lors qu'il s'agissait non plus d’images mais de graver du texte, page par page, sans possibilité d'erreur et de surcroît à l'envers(impression oblige). De ce fait, les livres étaient rares et précieux.

 

2. LA TYPOGRAPHIE


       Le génie de JOHANNES GUTENBERG, a permis l'assemblage de caractères mobiles calibrés en alliage de plomb, dont il était lui-même le créateur (ayant été formé à l’orfèvrerie dans l’atelier de son père). Ces caractères mobiles, rangés en ordre dans un composteur afin de créer des mots et des phrases munies de ponctuations, puis encrés et pressés sur le papier, ont donné naissance à l’imprimerie typographique. Il inventa aussi la presse à vis qui porte son nom.

 Les premiers  livres qui furent mis sous presse appelés incunables était avant tout religieux. D'ailleurs le premier ouvrage imprimé en 1456 par Gutenberg et son associé Johann Fust, est la fameuse  Bible à 42 lignes ou B 42. Un différent ayant éclaté entre Gutenberg et son associé, Fust essaya de s'octroyer le mérite du premier ouvrage typographique en exploitant l'invention du grand maître pour son propre chef et en imprimant  le Psautier de Mayence, qu'il fit dater et signer en 1457 .

 

Bible de Gutemberg

Psautier de Mayence


 

Quand à l’imprimerie, elle se développa très rapidement en Europe dans les grandes villes : MAYENCE, STRASBOURG, PARIS, LYONS, ANVERS, mais aussi dans les Abbayes Bénédictines comme SUBIACO en  ITALIE et bien d’autres. Toutes les Grandes Cours d’Europe vont se doter de Bibliothèques et d’imprimerie et certains monarques (Louis XI pour la France) en  seront les protecteurs. Dès lors les livres vont circuler et véhiculer de nouveaux courants de pensée, dont la principale sera la Réforme Protestante. Si les changements apportés par les idées de la réforme ont indéniablement contribué à l’instruction, l’illettrisme reste important : aussi beaucoup de graveurs en bois de fils, taille douce, et eau fortes, mettront leurs talents au service de l’imprimerie naissante et illustreront les textes, qu’ils soient religieux ou profanes,  pour en faciliter la compréhension.

Certains noms vont marquer leur époque comme :

-          Martin Schongauer         1450-1491

-          Albrecht Durer                1471-1528

-          Jacques Calot                  1592-1635

-          Clément-Pierre Marillier  1740-1808

-          Gustave Doré                  1832-1883

 

3. LA LITHOGRAPHIE


En 1796 Alois SENEFLDER découvrit un procédé d'impression étonnant qui va supplanter 3 siècles de typographie et de gravure.

Par la découverte de la lithographie, il révolutionne littéralement le monde de l'imprimerie.

 

Presse Lithographique (vers 1850)

 

4. LA CHROMOLITHOGRAPHIE


  A peine un demi siècle plus tard à Mulhouse, Geoffroi ENGELMANN va perfectionner cette invention. Il met au point la chromolithographie : mise en couleur de l'image par un procédé d'impressions successives.

Cette technique va ouvrir l'âge d'or de l'imagerie. Par extension, les images obtenues par ce principe s'appelleront simplement  ''CHROMO''.